Les solistes

Carmen - Maria Mirante

Fraquista - Eglantine Chatard

Remendado - Matthieu Segot

Don José - Yanis Benabdallah

Micaela - Sonia Menen

Mercédès - Ombeline Schrimpf

Dancaïro - Thomas Monnot

Escamillo - Jean Fischer

Moralès - Lucas Bacro

Zuniga - Sébastien Pettoello

Le chœur

Les musiciens

Piano - Aeyoung Byun

Percussions - Yannick Monnot

Mise en scène et direction musicale

Metteur en scène - Valérie Sabouraud

Directeur musical - Jean-Michel Chatard

Les biographies

Le chœur

En 2012 les chœurs Résonances Suresnes ont fêté leurs 30 ans de musique. Le chœur mixte d´origine fondé par Paul Brard, repris en 1997 par Jean-Michel Chatard, a été successivement enrichi de 4 autres formations : chœurs d´enfants et d´ados, chœur de femmes (aujourd´hui en sommeil) et ensemble vocal, soit aujourd´hui environ 120 choristes. D´année en année par son dynamisme, sa pédagogie, sa curiosité et son enthousiasme, leur chef a su fédérer autour de lui des choristes fervents qu´il a conduits vers des œuvres de plus en plus ambitieuses et exigeantes. Citons les Requiem de Mozart, Fauré, Rutter, la Missa di Gloria de Puccini, la Petite messe solennelle de Rossini, le Te Deum de Charpentier, la MisaTango de Palmeri sans oublier opérettes, opéra bouffe, spectacles musicaux et créations (l´Arche de Noé, oratorio de B.-F. Marle-Ouvrard). Les chœurs Résonances jouissent aujourd´hui d´une excellente réputation et sont de plus en plus sollicités par différents chefs d´orchestre pour des prestations extérieures.
L´Ensemble Vocal a été créé en 2002. Cette formation spécifique trouve son identité dans sa taille et son répertoire. Constitué d´une vingtaine de chanteurs, recrutés sur audition, elle aborde les pièces exigeantes du répertoire, souvent a capella mais également des œuvres complètes avec orchestre. Elle se produit toute l´année seule ou conjointement au chœur mixte Résonances. Tout récemment l´Ensemble Vocal a été convié à participer à la création de l´oratorio Ypokosmos d´Alexandre Markeas présenté lors du Festival d´Ile de France de 2014. Comme les autres chœurs RESONANCES il est placé sous la direction de Jean-Michel Chatard.
Le chœur mixte est le chœur fondateur de RESONANCES. Créé en 1982, il regroupe aujourd´hui environ 90 choristes. Il se produit plusieurs fois chaque année dans les grandes œuvres du répertoire classique, aussi des opérettes. L´exigence, la pédagogie du chef de chœur, le travail et la motivation des chanteurs assurent des prestations de grande qualité unanimement reconnues et saluées. Ainsi différents chefs d´orchestre extérieurs font appel au chœur pour des concerts exceptionnels, comme récemment aux Invalides aux côtés de la musique de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris.
Le chœur d´enfants et d´ados accueille les enfants de 6 à 15ans. Son répertoire côtoie tous les genres musicaux. La plupart des concerts sont réalisés avec une mise en scène. Ils se produisent quelquefois en collaboration avec d´autres chœurs Résonances ou avec d´autres chœurs d´enfants de la région ouest de Paris. Quelques-uns des concerts : Jazz N´Faust, Musique en cuisine, Messe des enfants de Rutter, le bal des escargots d´Ana Giurgiu, le petit Ramoneur de Britten.

Retour en haut de page

Carmen - Maria Mirante

Ayant grandi à Paris dans un milieu d´artistes, couleur, son et mouvement ont toujours fait sens à Maria Mirante. Sa fascination pour l´Italie, sa langue et sa musique la mène à passer une licence d´italien à la Sorbonne avant de se consacrer au chant. Elle reçoit une formation complète au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, notamment dans la classe d´Esthel Durand, dont elle sort diplômée en 2013. Elle se perfectionne ensuite auprès de R.Sikorski et E.Golgevit.
Remarquée pour son timbre chaud et fruité et sa présence en scène, elle se voit attribuer les rôles de Rosina dans Il Barbiere di Siviglia de Rossini (m.sc: A.Garichot), Concepciòn dans L´Heure espagnole de Ravel (J.Calatayud), Cherubino dans Le Nozze di Figaro de Mozart (H.Camerlo), Salomith dans Athalie de Racine/Moreau (T.Galievsky) ainsi que les parties d´alto solo dans la Petite Messe solennelle de Rossini (C. des Longchamps), le Gloria et le Magnificat de Vivaldi, le Dixit Dominus de Haëndel (J-M Hasler), Dogora de Perruchon (La Folia de Lille).
Un autre mot fort pour la jeune artiste: le voyage. L´Italie, l´Espagne, l´Orient... sont autant d´univers de la mélodie et de l´opéra qu´elle se passionne à explorer lors de ses nombreux récitals: Soirées Lyriques de Gigondas, festival 1001 Notes, Des Mots et Des Notes, Un Eté à Bourges.

Retour en haut de page

Micaëla - Sonia Menen

Diplômée du Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse, la soprano Sonia MENEN se forme auprès des plus grands : Rie Hamada, Leontina Vaduva, Gabriel Bacquier, Jean-Marc Bouget, Florian Laconi,. et plus récemment, Claudine Ducret.
Elle fait ses premiers pas sur scène en 2007 en interprétant le rôle de la chauve-souris dans « l´Enfant et les sortilèges » de M.Ravel au théâtre de Pibrac (31). Elle poursuit en abordant des rôles de styles différents allant de l´opérette ( Eurydice, Catherine/pomme d´api, Fiorella), l´opéra (Zerline, Adelestan de la Bombardière, Titine, Eugénie) la musique sacrée (Soprano solo dans les « Requiem » de W.A.Mozart, G.Fauré, la « Messe en Ut mineur » de Mozart, le « Psaume 42 » de F.B.Mendelssohn, le « Gloria » de F.Poulenc,.) et à la mélodie française et étrangère qu´elle interprète lors de concerts ou récitals.
Récemment, elle a fait ses débuts dans le rôle de Papagena (« La flûte enchantée », W.A.Mozart) au Zenith d´Orléans avec « La Fabrique Opera Val de Loire », et sera prochainement le soprano solo dans le « Deutsches Requiem » de J.Brahms (Toulouse - juillet 2016).

Retour en haut de page

Don José - Yanis Benabdallah

Né à Rabat, Yanis Benabdallah est pianiste, chef de chœur et d´orchestre, et ténor lyrique, français, d´origine marocaine et hongroise.
Formé au chant lyrique par Sophie Hervé au conservatoire du XVIII, puis Daniel Ottevear à l´Ecole Normale de Musique de Paris où il obtient son diplôme de « Concertiste » avec les félicitations du jury. Actuellement il se perfectionne auprès de Olga et Vladimir Chernov. En 2007 , il débute avec des premiers rôles d´opérettes (Offenbach, Charles Lecoq), puis d´opéras comme Néron (Couronnement de Poppée), Orphée (Malheurs d´Orphée), Don Ottavio (don Giovanni) au festival d´Eve Ruggieri ,Tamino (la flûte enchantée) au festival Lyrique en Marmande. En 2013, il participe au festival «Verdi-Wagner » à Budapest ; dès lors sa carrière artistique prend essor en Hongrie. Il chantera Don José (Carmen) à la fameuse MUPA, puis Nemorino au théâtre de Szeged. Prochainement il chantera le Prince Otto (Bànk Bàn) ainsi que Don José au festival Bartok de Miskolc. Sa formation musicale complète lui permet d´aborder aussi bien l´opéra, le lied et la mélodie que l´oratorio où il se produit régulièrement dans des messes de Mozart (Couronnement ,Requiem), messes de Haydn notamment La Création, le roi David d´Honegger, le Samaritain dans la Cantate Misericordium de Britten, la 9eme symphonie de Beethoven donnée à la MUPA de Budapest sous la direction de Hollerung Gàbor, ainsi que « la petite messe solennelle » de Rossini.

Retour en haut de page

Escamillo - Jean Fischer

Jean se forme avec Yves Sotin au CRR d´Angers où il reçoit à l´unanimité une médaille d´or et un prix de perfectionnement, il se perfectionne ensuite avec François Le Roux et Nadine Denize. Il est récemment diplômé du Pole Sup 93 en Enseignement vocal.
Il se produit dans Pulcinella d´Igor Stravinski, participe aux "Folles Journées" de Nantes, donne un récital Schubert avec orchestre sous la direction d´Adrian Stern à la Tonhalle de Saint-Gall. Avec Noël LEE , il interprète les "Fêtes Galantes" de DEBUSSŸ sur France Musique. A l´Opéra de Nantes, il participe aux créations de "Till Eulenspiegel" de Karetnikov (le Gueux), "Der Prozess" de Von Einem (Wilhem), se produit dans "L´enfant et les sortilèges"(l´Horloge), Iphigénie en Tauride (le scythe), Fortunio de Messager (De Verbois). Il est Pelléas dans la version originale pour piano de "Pelléas et Mélisande" avec Alexandre Tharaud à l´Auditorium du Musée d´Orsay et reprend le rôle en tournée au Moyen-Orient et à l´Opéra de Vichy. Il chante Barbe Bleue dans "Douce et Barbe Bleue" d´Isabelle Aboulker, Escamillo dans "La tragédie de Carmen" (Bizet/Constant), Silvio dans " Paillasse" de Leoncavallo au Grand théâtre de Reims, Splendiano dans Djamileh de Bizet pour le festival Bizet de Bougival, Le Baron dans La Vie Parisienne mise en scène par Philippe Godefroid, Henri dans Les cloches de Corneville, Le Paysan dans Ariane et Barbe-Bleue de Dukas mis en scène par Lilo Baur à l´Opéra de Dijon.
Il se produit régulièrement dans le domaine du Lied et de la Mélodie et donnait récemment un récital pour le festival "Normandie impressionniste". On a pu l´entendre en 2013 dans son premier Winterreise avec Kyungmin Païk, dans un récital Hugo Wolf et dernièrement dans "Die schöne Müllerin" avec le pianiste Ÿoan Hereau pour l´Opéra des Landes.

Retour en haut de page

Fraquista - Eglantine Chatard

Eglantine Chatard débute sa formation au conservatoire de Suresnes par le violon et le chant. Entrée à 11 ans à la Maîtrise des Hauts-de-Seine, elle chante de nombreuses œuvres chorales et tient plusieurs rôles solistes sur les scènes des opéras Bastille, Massy et Angers. En 2003, elle incarne Flora dans le Tour d´écrou de Benjamin Britten à l´opéra d´Angers, en 2006, Juliette dans l´opéra le Petit Ramoneur de Benjamin Britten au théâtre des Champs-Elysées.
En 2007, elle obtient une licence de Musicologie à la Sorbonne puis complète sa formation par un Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant à l´IUFM de Lille en 2009.
En 2010 elle intègre, sur concours, le Chœur National des Jeunes lauréat de nombreux prix internationaux de chant choral.
Après avoir enseigné la formation musicale aux jeunes de la Maîtrise des Hauts de Seine, elle travaille comme musicienne intervenante en milieu scolaire (à Boulogne-Billancourt avec Pierre Calmelet et à Taverny). Au sein du conservatoire de Taverny, elle assure la formation musicale et dirige l´ensemble vocal. Depuis 2009, elle dirige le chœur d´enfants Résonances de Suresnes.
En 2015, elle est soprano solo dans le Requiem de Mozart et en 2016, elle sera soliste dans le Dixit Dominus d´Haendel. Elle fait également partie de l´ensemble vocal Arcana dirigé par Rémi Aguire Zubiri.

Retour en haut de page

Mercédès - Ombeline Schrimpf

Après plusieurs années de pratique de flûte traversière, Ombeline découvre le chant à 18 ans. Elle débute un cursus vocal au conservatoire de Courbevoie, avec Catherine Cardin, qu´elle poursuit pendant 4 ans. Elle intègre par la suite en 2014 la classe de chant de Claudine Lecoz, au conservatoire du 10ème arrondissement de Paris.
Son parcours musical l´a conduite à se produire au sein de différents orchestres, ensembles et chœurs, en France comme à l´étranger. Simultanément à la participation à l´enregistrement de CDs, en chœur ou en solo, elle est amenée à interpréter des parties solistes de musique sacrée (Requiem de Fauré, Gloria de Vivaldi, « Gallia » de Gounod, « Hear my Prayer » de Mendelssohn.), et des rôles scéniques. Elle fait ses débuts sur scène en 2011 dans Le Docteur Ox d´Offenbach, puis poursuit dans l´opéra et l´opérette avec des rôles dans L´Enfant et les Sortilèges de Ravel, et La Vie Parisienne, Le Roi Carotte, Les Brigands et La Belle Hélène d´Offenbach.

Retour en haut de page

Moralès - Lucas Bacro

Lucas Bacro Baryton né en 1987, a suivi les formations du centre de musique baroque de Versailles d´où il sort diplômé en 2011 puis se perfectionne en tant que concertiste au CRR de Paris pendant 2 ans, durant cette formation il reçoit l´enseignement de professeurs comme Yves Sotin, Alain Buet, Howard Crook, Maarten Königsberger... et collabore avec des chefs de renom tel que Hervé Niquet, Jean Tubéry, Vincent Dumestre, Olivier Schneebeli....
Lucas Bacro se produit régulièrement en tant que soliste ou choriste avec le Parlement de Musique, le CMBV, le Palais Royal, les Folies Françoises, la Rêveuse...
On a pu le voir sur scène dans le rôle chanté du Muphti dans le Bourgeois gentilhomme de Molière avec François Morel, au théâtre de la porte saint-Martin et en tournée dans toute la France en 2013, dans le rôle d´Idas dans Atys de Lully aux Orangeries de Meudon, en 2015 il participe à Maria Stuarda de Donizetti dans les chœurs du Théâtre des champs Élysées et à un enregistrement pour K617 en soliste avec le CMBV à la chapelle royale du château de Versailles.

Retour en haut de page

Dancaïro - Thomas Monnot

Né à Dole en 1989 et encouragé par une famille de musiciens, il débute le chant à l´âge de 7 ans au sein de la Maîtrise de Dole Franche-Comté.
Il suit les cours de chant du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Dole et une licence de Musicologie à Besançon, avec laquelle il interprète le rôle titre dans Les Amours de Ragonde en 2009 au Théâtre Musical de Besançon. Il rejoint Paris en 2010 pour faire son master de musicologie à la Sorbonne et entre dans la classe de chant d´Alexandra Papadjakou au conservatoire Darius Milhaud ainsi que dans la classe de direction de chœur d´Ariel Alonso au conservatoire de Créteil.
En 2012 il est soliste dans l´oratorio L´homme qui titubait dans la guerre d´Aboulker. Membre depuis 2011 du chœur Mélanges dirigé par Ariel Alonso, il est le soliste du Requiem de Duruflé au festival de Musique Sacrée de Rocamadour en 2014. En 2015 il fait partie du chœur Des Arts Sonnants pour la venue de la présidente du Chili en France. Depuis 2015 il est membre du Chœur des Ombres dirigé par Ritz Rakotomala. En 2016 il est soliste dans la Messe en Do Majeur de Beethoven avec le Chœur de Limours et dans le Requiem de Mozart dirigé par Peter Vizard.

Retour en haut de page

Remendado - Matthieu Ségot

Parallèlement à des études de flûte traversière et de musicologie, Matthieu débute le chant en tant que baryton. Il est amené à interpréter plusieurs rôles solistes de musique sacrée (Requiem de Mozart, Le Messie de Haendel, La Messa di Gloria de Puccini.), et des rôles d´opéra (Antonio dans le Nozze Di Figaro, Le Toréador dans Carmen, Agamemnon dans la Belle Hélène). En 2009 il entre au conservatoire du Xème arrondissement de Paris dans la classe de Claudine Le Coz, qui lui découvre une voix de ténor.
Un nouveau répertoire s´ouvrant à lui, il joue Ajax dans la Belle Hélène d´Offenbach, Enée dans Didon et Enée de Purcell, ténor solo dans le Stabat Mater de Dvorãk. Il participe également en tant que soliste à la création d´une ouvre de Thibault Rance, Tuatha Dé Dânann, pour baryton, chœur et orchestre. En 2011 il intègre la troupe Oya Kephale, et chante ténor 2 solo dans les 7 paroles du Christ de César Franck en 2012, ainsi que les rôles solistes dans des opérettes d´Offenbach : Trangott dans le Roi Carotte, le Brésilien dans La Vie Parisienne, Gloria Cassis dans les Brigands et Achille dans la Belle Hélène.

Retour en haut de page

Zunica - Sébastien Pettoello

Sébastien Pettœllo pratique le chant depuis l´enfance. Il était petit chanteur dans la Manécanterie du Séminaire de Walbourg (Alsace).
Pendant ses études, après avoir chanté à la Maîtrise et à la Chorale de la Cathédrale de Strasbourg, il aborde le répertoire du théâtre chanté avec le rôle d´Uberto dans La Serva padrona de Pergolèse avec la formation Opéra Piano. Continuant ses études à Lille, il prend des leçons de chant avec Philippe Boudriot au sein de la Maîtrise Boréale.
Arrivé à Paris, il étudie le répertoire de la musique ancienne avec Georges Guillard et la Camerata Saint-Louis. Avec eux il entame une intégrale des Cantates de J.S. Bach. En parallèle il étudie l´art lyrique avec Sophie Hervé et chante der Totengräber dans Der Rose Pilgerfahrt de R. Schumann, puis le poète ivre et Hymen dans The Fairy Queen de Purcell. Membre de l´Ensemble Vocal de Philippe Caillard depuis depuis 2001, il s´y produit comme soliste.

Retour en haut de page

Piano - Aeyoung Byun

Née en Corée, Aeyoung Byun commence le piano à l´âge de 4 ans et donne son premier récital à 6 ans, son premier concerto à 8 ans. Elle poursuit ses études musicales à Yewon School puis au Seoul Arts High School en Corée du sud. A 17 ans, elle vient en France pour approfondir ses expériences musicales. Elle poursuit ses études de piano au Conservatoire Superieur de Paris-CNR avec Olivier Gardon où elle obtient le Premier prix à l´unanimité. Ensuite, elle étudie au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Michel Béroff et obtient le DFS de piano et musique de chambre. Puis, elle se perfectionne au CNR de Rueil-Malmaison avec Denis Pascal et débute parallèlement ses études d´accompagnement au CNR de Paris avec France Penetier et Jean-Marie Cottet et elle se perfectionne en tant que concertiste avec Françoise Thinat et Théodore Paraskivesco. Elle est lauréate de nombreux concours de piano et elle joue avec plusieurs orchestres dans le monde, notamment le Seoul Youth Orchestra, le Korean Symphony Orchestra, le Manhattan Chamber Orchestra, le Moscow Symphony Orchestra, le Neue Philharmonie Hamburg Orchestra, le KBS Symphony Orchestra. Et elle a joué récemment avec l´orchestre philharmonie de Séoul sous la direction de Myung-Hun Chung. Elle est passionnée aussi par le travail avec les chanteurs et elle étudie au CNSM de Paris dans la classe de direction de chant avec Erika Guiomar oú elle a obtenu un master. Actuellement Aeyoung Byun est pianiste accompagnatrice au conservatoire de Paris, au CNSM de Paris et au théâtre du Châtelet.

Retour en haut de page

Percussion - Yannick Monnot

Percussioniste classique de formation, éclectique et improvisateur, Yannick Monnot étudie la percussion depuis l´âge de 8 ans, débutant au conservatoire de DOLE (39) avec Stanislas Bujok, jusqu´à obtenir son DEM en 2004. Il vient alors parfaire sa formation à Paris, intègre la classe de percussion du CNSM où il otient les diplômes de percussion, musique de chambre, et improvisation. Depuis son plus jeune âge, il manifeste une grande ouverture artistique, complétant son parcours classique par la pratique des percussions traditionnelles et des musiques actuelles, et s´investissant dans des projets mêlant la danse, le théâtre et l´improvisation. Parallèlement, il enseigne la percussion et la batterie au sein de multiples institutions. Ses facettes artistiques et pédagogiques s´enrichissant l´une l´autre, il développe aujourd´hui ces activités en tant que professeur de percussion et accompagnateur des classes de danse de l´EMD de Trappes, tout en menant divers projets très varié.

Retour en haut de page

Metteur en scène - Valérie Sabouraud

Valérie Sabouraud débute sa formation de comédienne à la Classe Supérieure des Conservatoires de Paris (direction J. L. Cochet). Dans les années qui suivent, elle interprète les auteurs du répertoire classique : Molière, Musset, Marivaux, Feydeau, Labiche mais aussi des auteurs contemporains tels qu’Obaldia, G. Arout, Y. Navarre, V. Feyder et V. Haïm. En 1994, elle rencontre Monique Frapat, coproductrice de « L’oreille en colimaçon » (Radio France). Elle découvre avec elle la richesse et la liberté qu’offre l’univers des enfants. Au sein de « la compagnie du Chat Perché » et sous sa direction, elle participe à la création de deux spectacles « Chez toi chez moi », un spectacle sur la différence et l’acceptation de l’autre qu’elle jouera pendant plus de 20 ans partout en France et « Allo mon bébé ? » pour lequel elle signe l’adaptation et la mise en scène. Elle y interprète le rôle d’une future maman qui communique avec son bébé.
Parallèlement, elle se forme à l’art du clown et du théâtre burlesque avec K. Kholer, J. Ronayette, D. Chevalier, Ami Hattab et C. Boijols.
En 2001, elle intègre l’équipe du « Regard du clown » avec laquelle elle intervient à l’institut Curie (service de cancérologie) auprès des enfants malades. Elle joue également avec « Les Clowns in situ » qui se produisent lors de soirées d’improvisations dans de multiples théâtres parisiens.
Passionnée par l’écriture, la mise en scène et le monde de l’enfance elle créé en 2005, la compagnie « DE CI DE LA » afin de s’investir totalement dans la création de spectacles en direction du jeune public. Chaque production de la compagnie est une création originale accompagnée d’une composition musicale également originale. Très sensible aux autres formes artistiques, elle aime enrichir ses spectacles avec de la danse, du mime, de la commedia ou des marionnettes. Elle travaille autour de thèmes universels comme le partage, la différence, l’amitié, l’écoute, l’amour… Ses spectacles sont joués partout en France, et plus de 80 représentations sont assurées chaque année en théâtre ou en milieu scolaire. La compagnie participe également à de nombreux festivals comme Le Grand Bornand ou Avignon Off…
Au fil de ses expériences et pour transmettre sa passion, Valérie s’est également lancée dans la formation, assurant des ateliers de théâtre ou de théâtre gestuel ou d’initiation au clown dans toute la France, auprès des enfants et des adultes.
Depuis toujours, la musique tient aussi une grande place dans sa vie. Elle a toujours été une source d’inspiration et une partenaire de scène. C’est donc avec un grand bonheur qu’elle travaille depuis 2003 avec les Chœurs Résonnances de Suresnes. En 2003, elle signe la mise en scène de « La fille de Mme Angot », en 2005 « Les Cloches de Corneville », en 2008 « Jazz n’Faust » (chœur de enfants/Ados) et en 2009 « La belle Hélène ». Toujours sous la direction de Jean Michel Chatard, elle met également en scène deux autres spectacles : en 2004 « Airs d’opéra » dans lequel chantent le chœur des femmes et le chœur des enfants et en 2006 « Les fables de La Fontaine » dans lequel elle propose une illustration burlesque des fables de J. de La Fontaine avec le chœur de femmes.

Retour en haut de page

Directeur musical - Jean-Michel Chatard

Jean-Michel Chatard s´est formé à la direction de chœur au sein du mouvement choral A Cœur Joie. Il a suivi les enseignements des chefs de chœurs : Claire Marchand, Nestor Zadoff, Jean-François Senart, Florent Strœsser, Bernard Thomas et du compositeur Thierry Machuel. Il s´est formé à la direction d´orchestre sous la baguette d´Erwin Listz, de Dominique Rouits et de Stanislas Renoult.
Depuis 1997 il est à la direction du chœur mixte de Résonances de Suresnes, l´enrichissant de quatre nouvelles formation : un chœur d´enfants, un chœur de femmes, un chœur d´ados et un ensemble vocal.
Avec des différents ensembles il a monté de nombreux programmes très variés, dont le Requiem de Rutter, les Litanies à la Vierge Noire de Poulenc, le Magnificat de Vivaldi, l´opérette la Fille de Madame Angot de Lecocq, Carmina Burana de Orff, la Belle Hélène d´Offenbach, la cantate Saint Nicolas de Britten, la Petite messe solennelle de Rossini, la Missa di Gloria de Puccini, l´oratorio l´Arche de Noé de Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, le Dixit Dominus de Haëndel, le Requiem de Mozart, le Magnificat de J.S. Bach.
Son ouverture à toutes les méthodes d´enseignement, sa curiosité, son grand sens de la pédagogie, son dynamisme et son enthousiasme en font un chef de chœur reconnu et apprécié qui sait toujours motiver les chœurs et leur proposer de nouveaux défis. C´est à son initiative que des chefs de chœur de renom sont invités à la direction des chœurs de Résonances.

Retour en haut de page

Billetterie

Billetterie Weezevent